Comment être une mère épanouie au quotidien avec bébé et occupations ?

Comment être une mère épanouie au quotidien avec bébé et occupations ?

Le quotidien d’une mère peut être particulièrement prenant. Les jours qui suivent l’arrivée de bébé sont généralement pleins de nouvelles occupations qui viennent complètement chambouler notre routine habituelle. On en arrive à être partagée entre la joie d’avoir bébé près de soi et le regarder dormir, et le stress qui résulte du fait d’en prendre soin. Même en grandissant, les enfants peuvent dépendre de vous pour un bon moment avant de progressivement devenir autonomes.

Le risque de s’oublier et d’arrêter de vivre à l’arrivée des enfants est bien réel, à mesure que l’on se consacre corps et âme à ces bouts de choux. Mais on est d’accord, ce n’est pas ce qui fera de vous une maman épanouie. Et vous risquez de mal vivre votre maternité si vous n’apportez pas certains ajustements à votre quotidien.

Dans cet article, je partage quelques notions qui sont le fruit de mon expérience, pour vous aider à demeurer des mères pleines de vie et qui élèvent des enfants tout aussi épanouis.

Avant l’arrivée de bébé

Une naissance se prépare, on le sait tous. Mais pour plusieurs, la préparation ne se limite qu’à apprêter le trousseau de bébé. Mais se préparer à être maman va bien au-delà de ça.

Une préparation psychologique

Lorsque j’étais enceinte de ma fille, je pensais tous les jours à sa venue. Je comptais les jours et j’étais impatient de pouvoir enfin la serrer dans mes bras. Alors est-ce que j’étais préparé à la recevoir ? OUI, du moins c’est ce que je pensais. Tout était prêt, le berceau, la chambre, les vêtements, etc. tout ce dont elle pourrait avoir besoin. Mais les premiers jours avec bébé n’ont pas vraiment été faciles. Alors je me suis rendu compte que je ne m’étais pas suffisamment préparée, du moins psychologiquement.

On n’y pense généralement pas, pendant qu’on est plein d’enthousiasme à l’idée de la venue de ce petit être qui grandit en nous. Personne ne songe consulter un psychologue ou un coach pendant sa grossesse ni dans les premiers mois de maternité. Je peux vous assurer qu’une mère sur trois en aurait bien besoin.

En effet, il faut se préparer mentalement à voir son monde changer et peut-être drastiquement. Il faut se préparer psychologiquement à des séries de nuits blanches, aux coliques qui garderont probablement bébé éveillé une bonne partie de la nuit et toute la maisonnée avec, à un emploi du temps complètement désarticulé, à une surcharge de tâches et un manque de temps pour s’y consacrer, etc. Et peut-être le plus important de la préparation mentale : vous ne serez plus jamais seule !

Bébé sera toujours dans les parages et dès qu’il pourra bouger de lui-même vous suivra partout, et même aux toilettes. Vous risquez de sombrer dans un baby-blues qui s’éternise, si vous n’êtes pas convenablement préparée en amont. Cela se traduit généralement par :

  • Irritabilité ;
  • Anxiété ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Fatigue permanente ;
  • Peur de faire du mal au bébé ;
  • Évitement du contact avec l’enfant.

Une préparation matérielle

Lorsque la préparation matérielle est approximative, voire bâclée, c’est une source de stress permanent. Vous ne pourrez pas vous épanouir en tant que mère si tout le nécessaire n’a pas été prévu à temps, pour que bébé ne manque de rien.

C’est pourquoi il faut s’y prendre tôt pour le trousseau. Normalement vous devriez commencer dès le cap des trois mois de grossesse passés. C’est évidemment une question de budget aussi et il faut y penser avant de tomber enceinte. Mais si la conception s’est faite par surprise, diverses approches s’offrent à vous pour préparer au mieux l’arrivée de votre enfant : trouver un boulot, solliciter l’aide de la famille proche, opter pour des articles en solde ou bon marché, etc. Les bébés ne sont généralement pas exigeants quand on peut leur fournir le minimum.

Vous gagneriez à préparer une liste détaillée pour vous assurer de ne rien oublier. Dans certaines communautés, il est une pratique qui consiste à partager la liste avec des proches, pour voir ce qu’ils souhaitent prendre en charge ou offrir. Ça peut toujours aider si c’est possible.

Par ailleurs, vous devez songer à la décoration de la chambre ou du berceau de bébé, de sorte à lui créer un univers où il se sentira bien.

Des réajustements à prévoir

Certains ajustements sont à prévoir dans votre organisation, selon que vous soyez mère au foyer ou plutôt femme active. Il vous faudra le maximum de temps pour vous occuper de bébé. Si vous travaillez, vous aurez sans doute un congé maternité. Mais que faire au-delà, quand il faudra reprendre le travail ? Si vous exercez une profession libérale, c’est une question qui revêt une importance capitale. Vous gagneriez à préparer ce moment à l’avance.

C’est important de pouvoir continuer de faire ce qui vous rend heureuse même après l’arrivée de bébé. Sinon, c’est la porte ouverte à la frustration, au déséquilibre émotionnel, au stress, etc. Autant de choses qui vous feront mal vivre votre maternité. Une bonne préparation est donc importante !

Quand les enfants sont petits

Ça court dans toute la maison, ça fait beaucoup de bruit, ça casse tout, ça manque de discipline, la maison est tout le temps mal rangée et la pile des choses à faire journellement ne cesse de monter. Avoir des enfants en bas âge à la maison est si accaparant qu’on peut très vite ne plus rien faire pour soi.

Être une mère épanouie, c’est trouver l’équilibre entre le don de soi et le soin de soi. Vous devez pouvoir vous organiser pour avoir des bouts de temps pour vous, pour relaxer et ne penser à rien d’autre. Plusieurs alternatives sont envisageables à cet effet : trouver un compromis avec votre conjoint pour s’occuper des enfants pendant que vous prenez soin de vous.

Trouvez du temps de faire du shopping ou de vous offrir des cadeaux en visitant le site boutiquedelily.com par exemple. Des séances de soins en salon d’esthétique ou de coiffure, des séances de massage ou de détente spa, des moments dédiés au sport, etc. sont autant d’échappatoires qui peuvent vous tirer d’une routine aussi exigeante que stressante. Vous devriez également pouvoir saisir toute occasion qui se présente pour aller en vacances en famille. C’est important pour se recharger.

Vos enfants ont besoin de vous c’est vrai, mais ils ont surtout besoin d’une maman au top de sa forme et très épanouie.

Quand les enfants prennent de l’âge

Le quotidien s’allège quand les enfants grandissent. C’est un soulagement mais qui peut tout aussi bien vous plonger dans un état émotionnel chaotique si mal géré. Lorsque vous avez passé une bonne partie de votre vie à vous dédier à vos enfants et que tout d’un coup ou progressivement vous vous rendez compte qu’ils n’ont plus tant besoin de vous, cela crée un vide qu’il faudrait combler au plus vite. Autrement, vous pouvez tomber dans une dépression qui va ruiner votre épanouissement.

Pour ma part, j’ai trouvé l’occasion de lancer un blog pour partager mes expériences de maman avec d’autres personnes qui pourraient en avoir besoin à travers le monde. Mais vous pouvez par exemple décider d’apprendre à jouer d’un instrument, ou encore apprendre une nouvelle langue, vous offrir une nouvelle formation, etc.

L’important c’est pouvoir développer de nouveaux centres d’intérêt et trouver le moyen de pouvoir utiliser son temps de libre. Cela vous permettrait aussi de ne pas vous imposer en permanence au risque d’étouffer les enfants qui voudront de plus en plus disposer de leur liberté.

Related Post

Le tarif de la garde d’enfant

Le tarif de la garde d’enfant

Si vous voulez savoir combien vous devrez payer une baby-sitter, au cas où vous auriez besoin d’en embaucher une, vous…