Comment gérer l’angoisse de la séparation de bébé ?

Comment gérer l’angoisse de la séparation de bébé ?

L’angoisse est un trouble de l’état psychologique qui apparaît en situation difficile. Plusieurs évènements peuvent déclencher ce trouble et parmi eux, la séparation en fait partie. Le trouble d’anxiété de séparation est très difficile à vivre chez les parents qui ont à quitter leur bébé pendant des heures. Ce dérangement est surtout beaucoup plus accentué chez la mère. 

L’angoisse de séparation se manifeste chez le bébé par des pleurs incessants, des refus de se faire porter par d’autres personnes et de s’alimenter le parent quant à lui ne parvient pas à se détourner des pleurs de son bébé et lorsqu’il en est séparé, ne retrouve pas sa tranquillité. Comment alors gérer ce stress ? Comment s’en sortir quand on veut se séparer de son bébé ?

Préparer vous et votre bébé à la séparation

Préparer la séparation avec un bébé, est essentiel pour la prévention de l’angoisse de séparation. En effet, si vous vous préparez à cette situation et y impliquez votre bébé, vous allez tous les deux vivre plus facilement cette expérience. Ne dit-on pas d’ailleurs que prévenir vaut mieux que guérir ? Mais comment vous préparez vous et votre enfant ?

Fréquentez des endroits bondés avec votre enfant. Vous pouvez vous rendre avec lui à l’église, dans un parc ou dans des endroits publics pour enfants. Ceci lui permet déjà de s’habituer à la présence d’autres personnes et de centrer son intérêt vers d’autres personnes que vous.

D’un autre côté, évitez également d’être trop papa ou maman kangourou. Ne portez pas votre bébé à tort et à travers. Rendez-le un tout petit peu indépendant de vous en déposant près de lui un jouet ou en le laissant dans sa poussette pendant que vous travaillez. 

Aussi, faites des petits jeux avec votre bébé qui vont l’amener à comprendre qu’un jour vous ne serez plus avec lui. Faites-lui par exemple des au revoir du signe de la main en détournant de lui votre regard, disparaissez quelques instants près de lui. Petit à petit, laissez-le passer plus de temps avec d’autres personnes que vous.

Faites preuve de confiance quand vous le remettez à quelqu’un d’autre

Sur un autre plan, faites preuve de confiance et d’assurance quand vous le laissez dans les bras d’une autre personne, car votre confiance et assurance le rassure. Entre vous et votre bébé existe un lien fort par lequel chacun de vous arrive à percevoir les émotions de l’un et de l’autre. 

Si vous manifestez donc beaucoup de tristesse, de peur et d’anxiété lorsque vous vous séparez de votre bébé, il sentira qu’il est dans une situation peu rassurante et réagira. Le parent doit donc être tout joyeux, et rassurez assez son bébé sans laisser échapper vos inquiétudes.

Communiquez vos craintes et vos émotions à vos proches

En ajout, communiquer vos craintes et vos émotions à vos proches pourrait vous aider à mieux gérer vos angoisses. En effet, certains d’entre eux ont peut-être vécu cette même expérience difficile. Ils peuvent donc être un bon soutien pour vous. De ce fait, vous avez certainement l’opportunité de trouver auprès d’eux le réconfort et les conseils dont vous avez besoin. 

À défaut, vous avez la possibilité de consulter des articles qui traitent de l’angoisse de séparation ou encore des groupes d’entraide. Si la séparation est en lien avec un divorce, vous pouvez aussi rencontrer un avocat ou un médiateur familial.

Conclusion

En dernier conseil pour conclure, il est important de penser à réorganiser son emploi de temps sans son bébé. Il faut chercher à tout prix à combler le vide que va vous laisser votre enfant. Réorganisez votre temps de ménage, insérez des espaces de divertissement, de relaxation ou de bien-être. Ne manquez pas de passer un coup de fil pour prendre des nouvelles de votre bébé si la séparation est très longue. 

Related Post