La bourbouille chez les bébés : symptômes et remède

La bourbouille chez les bébés : symptômes et remède

La miliaire ou dans le langage courant « bourbouille » sont ces satanées bulles sueur qui touchent les nouveau-nés surtout quand il est chaud. Non seulement les températures élevées provoquent la transpiration, mais aussi les environnements trop fermés ou trop chauds. L’organisme des petits réagit à ces constrictions externes avec une éruption cutanée, appelée précisément sudamina. Voyons comment l’empêcher et comment se comporter en cas d’attaques soudaines contre nos bébés.

Boutons de chaleur chez le bébé: symptômes

Quels sont les symptômes de la miliaire sudorale chez les bébés ? Cette éruption cutanée n’est pas grave, mais il faut intervenir immédiatement pour éviter les nuisances désagréables chez les petits qui ont une peau plus sensible aux démangeaisons et aux brûlures.

Une chaleur excessive, des environnements trop fermés, de mauvais vêtements ou une fièvre interne ne permettent pas une bonne transpiration de l’épiderme. Pour éviter les bulles de transpiration, il est important d’utiliser des vêtements avec des tissus non synthétiques (préférez le lin et 100% coton). Les premiers symptômes de la bourbouille sont des petits boutons rouges ou des petites vésicules prurigineuses.

Vous pouvez remarquer des points rouges proches qui, à long terme, entraînent des démangeaisons et un léger gonflement de la peau. Les zones les plus touchées sont les plus sensibles :

  • Les épaules
  • Les plis de flexion
  • Le pli du cou
  • Le haut de la poitrine et du dos

Les symptômes de la bourbouille sont souvent très similaires à ceux de la sixième maladie (à la différence près que cette dernière présente également de la fièvre). L’absence de fièvre permet plutôt un diagnostic plus facile.

Traitement de la bourbouille

Après avoir diagnostiqué qu’il s’agit de bouton  de chaleur, en fonction de la sévérité de la transpiration (superficielle ou profonde, cette dernière caractérisée par de véritables cloques douloureuses) il est nécessaire d’intervenir. Dans les cas plus bénins, le recours à des remèdes naturels est nécessaire compte tenu du jeune âge des personnes touchées. Parmi les remèdes naturels sans contre-indications, on trouve :

  • Effectuer des changements d’air fréquents
  • Habiller les enfants avec des vêtements en coton (si possible, les garder déshabillés)
  • Eviter la couche
  • Prendre des bains plus fréquents avec de l’eau tiède
  • Couper les ongles des enfants pour les empêcher de se gratter et d’irriter encore plus la peau

Dans les cas graves, un traitement médicamenteux est nécessaire et doit nécessairement être prescrit par un spécialiste (le pédiatre ou le dermatologue). Parmi les thérapies les plus utilisées pour traiter la bourbouille chez les enfants, nous trouvons :

  • Antihistaminique oral
  • Onguents et crèmes topiques à l’oxyde de zinc

Quelques précautions

N’oubliez pas que la bourbouille peut être évitée avec quelques précautions et évitez la prophylaxie pharmacologique qui peut nuire à la santé du bébé.

  • Changer l’air dans les pièces de la maison
  • Eviter les tissus synthétiques et les couches quand ce n’est pas essentiel
  • Hydratez constamment votre bébé avec de l’eau et du lait.
  • Assurez-vous en touchant la peau si l’enfant transpire.

Pour toute information, contactez un spécialiste, la santé des enfants est primordiale. Souvent, ces éruptions peuvent également être des sonnettes d’alarme d’autres pathologies telles que : dermatite atopique, teigne, Mycose fessier, etc.

Related Post